Père riche, Père pauvre

Bienvenus dans mon blog où je vous partage une sélection de livres inspirants, motivants, qui ont le pouvoir de vous transformer et vous aider à vivre la vie qui vous inspire.

Bienvenue sur Des Livres Pour Réussir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir mon livre "10 ÉTAPES POUR PRENDRE VOTRE RETRAITE À 40 ANS" : Cliquez ici pour recevoir le livre gratuitement ! 🙂

SOMMAIRE afficher

Père riche, Père pauvre :

Ce que les riches savent sur l’argent, et que les pauvres ignorent

Père-riche-Père-pauvre-Robert-Kiyosaki-des-livres-pour-réussir

Auteur: Robert Kiyosaki, et Sharon Lechter.

Nombre de pages : 336.

Editeur: Un monde diffèrent (1 décembre 2017).

Date de sortie originale : 1997

Titre original: Rich Dad, Poor Dad.

Temps de lecture du livre estimée : 5 heures.

Temps de lecture du résumé estimée : 25 minutes.

Résumé du livre Père Riche, Père Pauvre de Robert Kiyosaki :

Devenir riche ne s’apprend pas à l’école. Depuis notre enfance, on entend « va à l’école, travaille bien, ai de bonnes note, ainsi tu peux espérer trouver un bon travail », mais jamais les écoles ne nous apprennent comment gagner de l’argent, ou comment s’enrichir.

C’est pour cette raison que la plupart des gens rencontrent des difficultés financières, et ont parfois du mal à joindre les deux bouts. Ils passent leur vie à travailler pour un salaire (travailler pour l’argent) et non à entreprendre et investir (faire travailler l’argent pour eux).

C’est pour répondre à ce problème que Robert Kiyosaki explique ce qu’est l’éducation financière dans son livre Père riche, Père Pauvre.

A propos de l’auteur :

Robert Kiyosaki est né le 8 avril 1947 à Hawaii, c’est un entrepreneur, investisseur, auteur et coach américain spécialisé dans les finances personnelles. Il défend le concept de l’éducation financière pour tous.

Robert Kiyosaki est devenu aujourd’hui l’un des mentors les plus influents au monde dans son domaine : l’intelligence financière. Il a servi dans le corps des Marines en tant que pilote d’hélicoptère, puis est devenu vendeur de photocopieurs chez Xerox, puis quitté son emploi pour s’occuper de son business.

Robert Kiyosaki crée une marque de portefeuilles où il innove sur le marché en créant le premier modèle en nylon et velcro. Puis une marque de vêtements en 1980. Celle-ci sera revendue 5 ans après.

Il prend sa retraite à 47 ans, et a lancé sa société Rich Dad en 1997 pour éditer et distribuer ses livres et son jeu éducatif CASHFLOW.

Robert-Kiyosaki-des-livres-pour-réussir

Les 12 principes du livre Père riche, Père pauvre de Robert Kiyosaki :

  • Les salariés ont toujours tort, les épargnants sont des perdants.
  • Les bases de l’enrichissement, avoir une bonne éducation financière.
  • La différence entre riche et pauvre : ce que vous faites de vos économies et de votre temps libre.
  • Les riches ne paient pas d’impôts.
  • Les riches s’enrichissent, les pauvres restent pauvres.
  • Ne comptez pas sur l’état pour avoir une retraite.
  • Payez-vous d’abord.
  • Une compétence clé : apprenez à vendre.
  • Votre esprit est l’ordinateur le plus puissant au monde.
  • Vous êtes ce que vous pensez.
  • Les pauvres recherchent la sécurité, les riches recherchent la liberté.
  • Je ne travaille pas dans cette entreprise, je la possède !

La liste des principes de ce livre est bien trop longue. Si vous êtes étudiant, salarié, travailleur indépendant, entrepreneur, ou quelle que soit votre situation, et que vous cherchez à atteindre la liberté financière, je vous invite à lire cette chronique jusqu’au bout. Ça va changer votre façon de voir l’argent.

Chronique du livre Père riche, Père pauvre :

Introduction :

Robert Kyiozaki cite un poème dont voici un extrait :

Le sentier que je n’ai pas emprunté

Il me faudrait raconter cette histoire avec un soupir dans la voix à des années-lumière d’ici; deux sentiers se séparaient l’un de l’autre dans un bois et j’empruntai le moins fréquenté, et c’est ce qui fit toute la différence.

Par Robert Frost.

pere-riche-pere-pauvre-le-sentier-que-je-n'ai-pas-emprunte

Père riche, Père pauvre, pourquoi un tel titre ?

Pour commencer, j’aimerai vous éclairer sur le titre de cet ouvrage. “ Père riche, père pauvre ”.

Père pauvre :

Le père pauvre de Robert était son père biologique. Il était professeur d’école à Hawaï et était axé sur « la sécurité de l’emploi », le model type du va à l’école, fais des études et trouve un emploi bien payé.

Il a toujours eu peur de prendre des risques, et surtout de perdre sa retraite. A la fin de sa vie, Il s’est retrouver sans le sous, et est décédé en laissant des dettes à ses enfants.

Père riche :

Le père riche de Robert était son mentor, celui qui lui a tout appris. Il n’était autre que le père de son meilleur ami Mike. C’était un entrepreneur chevronné et expérimenté qui possédait plusieurs entreprises, et qui apprit à Robert les rudiments de l’argent, des finances, de l’investissement et de l’enrichissement.

Il a fini ses vieux jours dans l’abondance, et l’opulence, laissant à ces enfants un empire financier, et une immense fortune.

Quand père pauvre disait une phrase du genre « Je ne peux me permettre de m’offrir cela », père riche disait: « Comment puis-je me permettre de m’offrir cela ? ».

Le premier se résignait et baissait les bras, le second entrainait son cerveau à la réflexion pour trouver des solutions.

Grâce aux leçons et enseignements précieux de père riche, son mentor, Rober est devenu millionnaire. Il est aujourd’hui un entrepreneur à succès, un investisseur prospère, et un auteur de renommé mondiale.

Père riche qui a accumulé de grande richesses a appris à Rober et Mike à utiliser leur esprit comme une arme pour réfléchir et trouver des solutions, et à considérer l’échec non comme une fin, mais comme une opportunité et l’occasion d’apprendre, de se relever et mieux réussir.

Ce qui fait que les riches s’enrichissent, que les pauvres s’appauvrissent, et que la classe moyenne connait des fin de mois difficile résulte de ce que les enfants apprennent d’abord à la maison avec leurs parents et non à l’école.

L’école ne nous apprend pas les rudiments de l’argent, comment le gagner, comment le fructifier, et comment le conserver. Que se passera-t-il le jour où les caisses de l’état seront vides ? comment feront tous ces gens pour toucher leur retraite, et payer leurs soins médicaux ?

Lorsque vous dites « l’argent ce n’est pas important » ou « je ne serai jamais riche » eh bien, vous n’aurez pas d’argent, et vous ne serez jamais riche !

Vous êtes ce que vous pensez !

Robert Kiyosaki explique surtout la différence entre un actif (source de revenu), et un passif (source de dépense).

Suivez le sentier de Robert, ce chemin peu emprunté de la richesse et de l’entreprenariat. Ne soyez pas esclave de votre salaire. Apprenez les enseignements prodigués dans ce livre pour quitter l’engrenage de cette vie régie par quotidien de métro, boulot, dodo infernal pour atteindre la liberté financière.

Chapitre 1 : Leçon n°1 : Les riches ne travaillent pas pour l’argent

Âgés de seulement 9 ans, Robert et son ami Mike cherchent à gagner de l’argent et ils ont une idée assez farfelue, fabriquer leurs propres pièces de monnaie pour faire de l’argent.

Lorsqu’il l’apprend,  père pauvre se moque d’eux et leur demande d’arrêter car c’est illégal, et de retourner à l’école.

Père Riche, commence par les féliciter pour leur audace, et explique que même si ce qu’ils ont fait est illégale, ça ne les rendra pas riche, mais qu’il apprécie le fait qu’ils soient passés à l’action.

Père Riche leur propose de passer le voir à son bureau le lendemain pour leur apprendre à gagner de l’argent. Il les fait travailler dans l’un de ses magasins en faisant le ménage pour un salaire de 10 cents la semaine, une misère. Robert en a marre et pense à démissionner. C’est à ce moment que Père Riche lui donne sa première leçon sur l’argent : la plupart des gens quittent leur travail parce qu’ils ne sont pas assez bien payées. Tandis que d’autres y voient un moyen d’apprendre et de progresser.

Pour s’assurer qu’ils ont bien compris la leçon, père riche va plus loin et les oblige à travailler gratuitement les semaines suivantes les incitant ainsi à faire preuve d’imagination et de créativité pour se créer une source de revenus en plus de leur travail.

Ils remarquent dans le magasin où ils travaillent que certaines bandes dessinées sont mises de côté et abandonnées. Ils décident de les récupérer et d’ouvrir une bibliothèque avec un accès à 10 cents les 2 heures de lecture pour les enfants du cartier, et paient la sœur de Mike 1 dollar par semaine pour gérer leur petit business.

Bientôt, ils touchent 9,5 dollars par semaine, sans avoir à se préoccuper de la gestion de leur bibliothèque. Leur première entreprise vient de naître.

« Les riches ne travaillent pas pour l’argent » telle est la première leçon que Robert et Mike apprirent de leur mentor Père riche. Leçon qu’ils n’auraient jamais pu apprendre à l’école car elle n’y est pas enseignée.

Chapitre 2 : Leçon n°2 : Pourquoi enseigner l’A, B, C du domaine financier ?

Devenir riche ne s’apprend pas à l’Ecole. Pas plus que l’intelligence financière.

Le système scolaire ne nous apprend pas les bases de l’enrichissement. De ce fait, il existe un fossé qui se creuse de plus en plus entre les riches et les pauvres. C’est sans doute une des raisons qui font que le system éducatif fait fuir les entrepreneurs les plus chevronnés et les plus riches de ce monde avant d’obtenir leur diplôme comme Bill Gates, Steve Jobs, ou plus récemment, Mark Zuckerberg.

L’école nous prépare au salariat, à l’asservissement en échange d’un salaire, une soit disant sécurité de l’emploi, et une retraite de misère à la fin de nos jours. Aller à l’école, avoir de bonnes notes, permet d’intègre le monde du travail tel qu’il est aujourd’hui, autrement dit, devenir un employé.

Mais si vous voulez devenir entrepreneur, patron, riche et indépendant financièrement, vous devez vous former et apprendre à acquérir des actifs qui vous permettront de générer des revenus.

La plupart des gens sont pris dans l’engrenage infernal du métro, boulot, dodo, pour pouvoir payer leur loyer, factures, subsister, et rembourser leurs crédits à la consommation pour tenir le rythme de notre société de surconsommation. Ce que l’auteur appelle dans ce livre « la foire d’empoigne » ou autrement dit « la Rat Race ».

pere-riche-pere-pauvre-education-financiere-des-livres-pour-réussir

Mais comment sortir de cet engrenage, me direz-vous ?

Comme je l’ai mentionné plus haut dans les principes que j’ai retenu de ce livre : La différence entre une personne qui réussit mieux qu’une autre financièrement, est ce qu’elle fait de ses économies et de son temps libre.

Pour avancer dans la vie, il faut se poser les bonnes questions.

C’est quoi l’indépendance financière ?

Lorsque vous êtes salarié, vous êtes obligé de travailler pour gagner ce qu’il faut d’argent pour vivre et payer vos factures.

L’indépendance financière, c’est quand vous avez des sources de revenus qui vous rapportent de l’argent pour vivre et payer vos factures sans que vous n’ayez besoin de travailler. De l’argent qui tombe sur vos comptes bancaires sans que cela nécessite votre présence ou votre temps. Ces sources de revenus sont des actifs.

Lorsque les revenus générés par vos actifs sont égaux ou supérieurs à votre salaire, vous n’avez plus besoin de travailler pour vivre. Vous êtes donc indépendant financièrement.

C’est quoi un actif ? C’est quoi un passif ?

Un actif est tout ce qui représente une rentrée d’argent ou une source de revenus. Un passif est au contraire tout ce qui vous fait perdre de l’argent, qui se dévalorise avec le temps, et qui constitue une source de dépense.

L’exemple le plus courent est celui d’une voiture récente et confortable achetée à crédit, dont vous payez chaque mois les mensualités ainsi que l’assurance, les frais de garantie et d’entretien, les pièces et le carburant. Elle vous plume, elle perd de sa valeur avec le temps, et elle ne vous rapporte rien !

Voici quelques exemples d’actifs et de passifs :

Actifs :

  • Biens immobiliers
  • Actions, Obligation
  • Propriétés intellectuelles
  • Métaux précieux, minerais
  • Société, Entreprise
  • Droits d’auteurs
  • Brevets

Passifs :

  • Crédits consommation
  • Voiture achetée à crédit
  • Le dernier IPhone
  • Télévision écran plat 4K
  • Divertissement
  • Abonnements
  • Surconsommation

Les pauvres vivent au jour le jour et ne mettent pas d’argent de côté.

La classe moyenne achètent des passifs, et augmentent leurs dépenses à mesure que leurs salaires augmentent. Augmentation qui s’accompagne bien sûr par une hausse d’impôts sur le revenu. Plus de salaire veut dire plus de revenus, c’est la catastrophe ! Ne comptant que sur leur le salaire, ils finissent la plupart du temps par connaitre des fins de mois difficiles.

Ils considèrent leur maison comme leur actif le plus précieux. Mais non, une résidence principale n’est pas un actif !

Les riches, mieux éduqués financièrement, achètent et acquièrent des actifs qui leur génèrent des revenus, et utilisent ses revenus pour acquérir d’autre actifs, et ainsi de suite va le cercle vertueux vers la voie royale de la richesse et l’abondance.

Mais au fait, pourquoi votre résidence principale n’est PAS un actif ?

Vous contractez un crédit et vous passez le reste de votre vie à travailler pour le rembourser. Et au risque de vous choquer, jusqu’à ce que vous ayez fini de rembourser ce crédit immobilier, le véritable propriétaire de votre maison, c’est la banque ! Le montant faramineux des charges, comme l’électricité, le gaz (ça c’est le pire), l’eau, l’entretien du jardin, et j’en passe…ça chiffre à la fin du mois. La taxe foncière, qui ne cesse d’augmenter.

Sans compter que si le marché de l’immobilier s’effondre, votre résidence principale perd de sa valeur, et vous ferez une moins-value à la revente.

En revanche, Un bien immobilier acquis pour être loué (investissement locatif) et qui dégage un excédent de loyers ou CASHFLOW à la fin de chaque mois, est un actif.

pere-riche-pere-pauvre-immobilier-des-livres-pour-réussir

Une entreprise que vous possédez, qui tourne en automatique, que les employés gèrent sans que cela ne requière votre présence, est un actif.

La marge brute d’autofinancement quant à elle, est la somme que vous gardez après avoir encaissé tous vos clients et payés toutes vos charges, en fin d’année (c’est votre bénéfice net).

Si vous comprenez la différence entre un actif et un passif, que vous consacrez du temps à votre éducation financière, que vous investisse vos économies pour acquérir des actifs qui génèrent des revenus réguliers, et que vous réduisez vos dépenses, vous êtes en passe pour sortir de la « Rat Race » et vous diriger vers l’indépendance financière.

Chapitre 3 : Leçon n° 3 : Occupez-vous de vos propres affaires !

Après l’armée, Robert a débuté sa carrière professionnelle en vendant des photocopieurs chez Xerox, et a utilisé son salaire et ses commissions pour investir dans l’immobilier. Il ne lui a fallu que 3 ans pour que les revenus issus de ses investissements immobiliers dépassent son salaire de vendeur.

Robert a ensuite décidé de quitter Xerox pour gérer son business à plein temps. Il savait que c’était le seul moyen pour lui de quitter la « Rat Race ».

Si vous êtes salarié, gardez votre travail actuel et réfléchissez à comment utiliser une partie de vos revenus de salariés pour vous constituer un portefeuille d’actifs et créer votre propre Business.

J’ai personnellement suivi l’exemple de Rober Kyiozaki et commencé à investir dans l’immobilier locatif après avoir lu ce livre en 2018. J’ai quitté le salariat en mars 2020. Si vous êtes comme moi et que vous détestez votre travail de 40 heures par semaines, fixez-vous un objectif ! Mettez votre plan à exécution et agissez pendant vos heures libres.

Vous faites la plonge dans un resto ? Ce n’est pas grave ! Vos mains sont plongées dans la mousse et votre cerveau est focalisé sur vos investissements immobiliers et votre indépendance financière ! (Intelligence spirituelle, et gratification différée. Des notions que j’aborderai dans de futures chroniques.)

Chapitre 4 : Leçon n° 4 : L’historique des impôts et le pouvoir des entreprises

Le system d’impôt sur le revenu est apparu dès 1874 en Angleterre. Il a ensuite été introduit aux Etats-Unis en 1913. Présenté au départ comme un moyen de réduire les inégalités entre les plus riches et plus démunis, l’impôt était obligatoire uniquement pour les plus fortunés.

Mais la réalité fut tout autre, et l’impôt a ensuite été étendu à la classe moyenne et aux pauvres.

Les entreprises bénéficiant d’avantages fiscaux que n’ont pas les particuliers, les riches se cachent derrière leurs entreprises pour ne pas payer d’impôts. Autrement dit, plus une entreprise dépense d’argent, moins elle paie d’impôts

Robert Kiyosaki nous invite à développer ce qu’il appelle, l’intelligence financière, ou le QI Financier qui comporte des connaissances provenant des quatre domaines d’expertise suivants :

1-La comptabilité.

Avoir des notions de comptabilité, apprendre à lire les états financiers, les bilans d’entreprises dans lesquelles vous voulez investir est essentiel. Vous apprendrez ainsi à comprendre leurs points forts et leurs faiblesses. Plus vous manipulez d’argent plus il est primordial de bâtir des bases solides pour sécuriser vos actifs et vos richesses.

2-L’investissement.

Maitriser la science de l’investissement, c’est faire appel à votre imagination et à votre créativité, pour élaborer des stratégies rentables.

3-La compréhension des marchés.

Bien connaitre les rouages du marché, maitriser la loi de l’offre et de la demande. Analyser le contexte économique, qui souvent est influencé pas les émotions et le bon sens.

4-La loi (ou le droit des affaire).

La différence entre un travailleur indépendant qui est seul, et une entreprise qui dispose de ressources et de compétences fiscales et juridique peut être flagrante et faire une énorme différence en termes de revenus et de bénéfices. La maitrise du droit des affaires et de la fiscalité offre des avantages fiscaux, et protège contre les actions judiciaires.

Pour faire simple :

  • Les propriétaires d’entreprise gagnent beaucoup d’argent, dépensent leur argent, et paient leurs impôts.
  • Les salariés d’entreprise gagnent peu d’argent, paient leurs impôts, et dépensent leur argent.

PAYEZ-VOUS EN PREMIER !

Chapitre 5 : Leçon n° 5 : Les riches engendrent l’argent

Si vous n’avez pas d’entreprise, dès que vous touchez votre salaire, faites un versement automatique sur un compte et n’y touchez pas. Utilisez cet argent pour vous former et l’investir pour créer un actif, que ce soit un bien immobilier ou une société.

En utilisant judicieusement vos économies et votre temps, vous développerez votre QI financier, et serez plus à même de repérer les opportunités et flairer les bonnes affaires.

Robert Kiyosaki a profité d’une baisse du marché immobilier dans l’Arizona au milieu des années 90. Il a acheté aux enchères des propriétés saisies pour une bouchée de pain qu’il a revendu par la suite en réalisant de grosses plus-values.

Il répéta ce processus pendant quelques mois et a empoché presque 200000$ de bénéfice pour à peine quelques heures de travail, ainsi qu’une propriété vendu à plus de 1,2 millions de dollars quelques années plus tard pour ne citer que ces quelques exemples.

NB : les transactions immobilières aux Etats Unis sont beaucoup plus rapides qu’en France, le procédé 1031 qu’utilise l’auteur pour valoriser ses terrains, et qui offre des avantages financiers et fiscaux aux investisseurs immobiliers aux Etats Unis n’existe pas en France. Je l’ai constaté dans plusieurs autres livres d’auteurs américains que j’ai lus.

Celons Père riche, il y a deux types d’investisseurs :

  • Les premiers, les plus nombreux, sont ceux qui achètent des investissements clé en main.

Ils confient leur argent aux bons soins de courtiers en bourse, de fonds de placement ou des sociétés de promotion immobilière.

  • Les seconds, sont des investisseurs aguerris et expérimentés, ils sont capables de saisir les opportunités là où les autres ne les voient pas. Ce sont des investisseurs professionnels.

C’est ce type d‘investisseur que Père riche encourage Robert à devenir. Mais ça ne vient pas du jour au lendemain, ça s’apprend et cet apprentissage peut prendre des années, et demande de développer trois aptitudes essentielles :

  • Savoir dénicher une bonne affaire que les autres ont loupée.
  • Savoir lever des fonds, que ce soit auprès de banques ou d’investisseurs particuliers. Et utiliser l’argent des autres.
  • Trouver les bons collaborateurs, les bons associés et les faire travailler ensemble. C’est le principe de la synergie.

pere-riche-pere-pauvre-actif-passif-des-livres-pour-réussir

Chapitre 6 : Leçon n° 6 : Travaillez pour apprendre, ne travaillez pas pour l’argent

Lorsque Robert Kiyosaki demande à ces étudiants s’ils sont capable de faire un meilleur hamburger que McDonald’s, ils répondent tous que oui. Dans ce cas, il réplique en leur demandant pourquoi donc McDonald’s est plus riche qu’eux ?

Parce que McDonald’s maitrise un système d’affaire infaillible. Trop de gens talentueux ne gagne pas assez d’argent parce qu’ils ne maitrisent pas les systèmes de l’enrichissement.

McDonald’s ne fait pas son chiffre avec les hamburgers mais dans l’immobilier !

Ray Kroc, vendeur de machine à glace a transformé McDonald’s en un empire en vendant des franchises  à des milliers d’entrepreneurs mais en plus, il achetait les terrains et les louerait à ses franchisés. Avec le temps, McDonald’s possède les emplacements les plus stratégiques dans les meilleurs quartiers des plus grandes villes du monde.

NB : Je vous invite, si ce n’est pas déjà fait à regarder le film « Le Fondateur » qui retrace l’histoire de Ray Kroc et McDonald’s.

Le Père Pauvre de Robert Kiyosaki l’encourageait à se spécialiser dans un domaine et devenir le meilleur. Ce conseil, aussi bon soit-il, n’est que la suite logique de « va à l’école et trouve toi un travail »

Mais le monde évolue, et à la moindre innovation la spécialité devient obsolète ? Le spécialiste ne connait que sa spécialité et rien d’autre.

Selon Père Riche, un spécialiste fait un bon employé mais un piètre entrepreneur.

C’est pourquoi il insistait surtout sur l’importance d’apprendre et de se former sur plusieurs sujets, sans forcément devenir un spécialiste, mais plutôt un généraliste.

Robert a rejoint le corps des Marines après ses études. Il y a appris la discipline et la gestion des troupes. Apprendre à être un meneur d’hommes est essentiel dans le management d’une entreprise.

Lorsqu’il quitte les Marines, il rejoignit Xerox où il apprend la vente et devient l’un des meilleurs vendeurs de l’entreprise. Il quitte son travail par la suite pour s’occuper de son business.

Père Riche a recommandé à Robert de travailler dans le but d’apprendre et non pour accumuler de l’argent. Il disait que le monde du travail est le meilleur endroit pour un futur entrepreneur ou investisseur pour apprendre et acquérir les compétences nécessaires dans les domaines du management, du marketing, de la vente, et de la communication


Chapitre 7 : comment surmonter les obstacles

Pour Rober Kiyosaki, il y a 5 obstacles principaux qui empêchent les gens d’atteindre à la liberté financière:

1-La peur :

Considérée comme l’obstacle principal et le pire de tous, elle vous empêche d’agir, de passer à l’action, et vous rend impuissant et irrationnel lorsqu’il s’agit de prendre des risques. Si vous ne surmontez pas votre peur, et ne sortez pas de votre zone de confort, vous ne pourrez jamais progresser et avancer dans la vie.

2-L’incrédulité :

Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus. Vos proches peuvent être une source d’inspiration et d’encouragement, comment ils peuvent être une source de moqueries, faire preuve de cynisme, et être une source d’influence néfaste et vous poussent à abandonner vos rêves.

3-La négligence :

Soirée canapé et plateau télé, un repos bien mérité, après tout, c’est la fin de la journée…NON ! Lisez, formez-vous, travaillez sur vos objectifs, il n’y a que comme ça que vous vous en sortirez. Ce que vous faites de votre temps libre et de vos économies… n’oubliez pas !

4-Les mauvaises habitudes :

S’amuser et profiter de la vie c’est bien, mais réduire son train de vie et épargner pour investir, c’est mieux. Sacrifier aujourd’hui pour un meilleur demain.

5. L’arrogance.

Le pire, ce n’est pas ce que l’on ignore, c’est ce que l’on est persuadé de savoir, mais qui est faux. Principalement sur tout ce qui touche à l’argent et aux finances. N’ayez pas peur de dire « je ne sais pas. » soyez humble, et apprenez de ceux qui savent mieux que vous.

Chapitre 8 : lancez-vous !

10 étapes pour développer votre pouvoir intérieur :

1-Trouvez une raison plus grande que nature : le pouvoir de l’esprit

Quel est votre pourquoi ?! Les gens veulent être riches mais leur réalité est toute autre. Pour quelle raison ? Pour qui seriez-vous prêt à vous battre et à faire ce qu’il faut pour atteindre la liberté financière ? Pensez-y fortement, et agissez !

2-Faites des choix quotidiens : Le pouvoir du choix

Vos choix passés font que vous vous trouvez là où vous êtes aujourd’hui. Consacrez ne serait-ce qu’une heure par jour à atteindre vos objectif. Faites les bons choix aujourd’hui pour un meilleur lendemain.

3-Choisissez vos amis prudemment : le pouvoir de l’association

Comme je l’ai mentionné plus haut, vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus. Entourez-vous de personnes positives et créatives, qui vous hissent vers le haut, et éloignez-vous le plus loin possible des personnes négatives et pessimistes.

4-Maitrisez une formule et apprenez-en une nouvelle :

Le pouvoir d’apprendre rapidement

L’apprentissage continu, ne jamais cesser d’apprendre. La fin des études n’est pas la fin du savoir, mais le début. Développez sans cesse de nouvelles compétences financières, et le jeu de l’argent n’aura plus de secret pour vous.

5-Payez-vous en priorité : le pouvoir de l’autodiscipline

Ne tombez pas dans le piège du « acheter maintenant, payer plus tard » renoncez à la gratification immédiate. N’accumulez pas trop de dettes. Surveillez vos dépenses et votre train de vie. Epargnez pour vous constituer un capital et commencer à investir.

6-Rémunérez bien vos courtiers : un bon conseil représente une grande force

N’hésitez pas à payer correctement les professionnels que vous sollicitez pour leurs services et leurs conseils, vous n’en serez que gagnant. Il en va de même pour vos collaborateurs, votre reconnaissant envers eux les motivera et travailleront encore mieux.

7-Le pouvoir d’acquérir quelque chose gratuitement

Lorsque vous mettez un apport ou un capital pour réaliser un investissement, il est important de prendre en compte la notion de retour sur investissement, ou ROI (Return On Investment). Une fois votre capital amorti et récupéré, votre investissement vous aura couté zéro, et il vous rapporte un bénéfice récurent.

8-Payez-vous du luxe grâce à vos actifs : le pouvoir de se concentrer

Une fois que vos investissements et vos actifs travaillent pour vous, et vous génèrent des profits, faites-vous plaisir. Vous avez bien travaillé, vous le méritez !

9-Choisissez des héros : le pouvoir du mythe

Père Riche a été le premier mentor de Robert Kiyosaki. Sans lui, il n’en serait pas là où il est aujourd’hui. Trouvez–vous un mentor, une personne qui a déjà accompli ce que vous voulez faire et qui a réussi. Apprenez de lui, faites comme lui et vous atteindrez votre objectif plus vite.

10-enseignez et vous recevrez : le pouvoir de donner

Pour recevoir, il faut savoir donner. Donnez sans rien attendre en retour, sincèrement et de bon cœur. Faites preuve d’altruisme et de générosité. Vous recevrez en retour bien plus que ce que vous avez donné, en bien plus que ce que vous auriez pu espérer.

pere-riche-pere-pauvre-enrichissement-investissement-des-livres-pour-réussir

Chapitre 9 : Voulez-vous en savoir d’avantage ? Voici certaines choses à faire

Pour terminer, voici une liste de tâches à faire pour démarrer du bon pied :

1-Arrêtez de faire ce que vous faites

La définition de la folie, c’est répéter sans cesse ce qui ne marche pas en espérant un résultat différent. Remettez-vous en question. Arrêtez ce qui ne marche pas et essayez ce qui pourrait marcher.

2-Cherchez de nouvelles idées

N’hésitez pas à faire des recherches, à explorer des possibilités d’investissement et de création d’actifs.

3-Trouvez des gens qui ont déjà accompli ce que vous voulez faire

Ne demandez pas conseil à Tati Micheline, ou à Marcel, le voisin du dessus. Mais plutôt à des personnes ayant déjà réalisé avec succès ce que vous voulez faire. Envoyez leur un mail, invitez les à déjeuner, discutez avec eux, et apprenez d’eux.

4-Suivez des cours, lisez et assistez à des séminaires

Formez-vous, lisez des livres, achetez des formations, assistez à des conférences. Investissez en vous.

5-Faites plusieurs offres

N’hésitez pas à jeter plusieurs hameçons. Au moins un finira par mordre. N’ayez pas peur de faire des offres agressives. Les bonnes affaires se font à l’achat (je parle en investisseur immobilier).

6-Joggez, marchez ou roulez dans un certain secteur une fois par mois pendant 10 minutes

Sortez de votre zone de confort, discutez autour de vous, allez à la rencontre des gens, faites des recherches. La bonne affaire est peut être juste au coin de la rue.

7-Allez à la recherche d’aubaines dans tous les marchés

Ne vous contentez pas seulement de votre entreprise ou votre bien immobilier locatif. Essayez de créer d’autres actifs, et multipliez vos sources de revenus.

8-Regardez aux bons endroits

Ouvrir ses yeux et ses oreilles, être attentif. Choisir avec précaution ses partenaires et ses intermédiaires peut faire une grande différence si on tient compte de leurs marges et des frais qui impactent vos bénéfices.

9-Rencontrez d’abord des gens qui veulent acheter. Puis cherchez quelqu’un qui veut vendre

Les gens voient petit et achètent selon leur moyens. Ils n’achètent qu’une seule part du gâteau qui leur coûte plus chère. Vous pouvez acheter tout le gâteau et le revendre en plusieurs parts.

Il ne vous coûtera rien au final.

10-Pensez grand

Acheter au prix de gros est toujours plus intéressant et moins chère que d’acheter au détail.

Acheter à plusieurs ou en groupe peut donc s’avérer plus intéressant et profite à tous.

11-Apprenez de l’histoire

Lisez les biographies des plus grands entrepreneurs, et apprenez l’histoire des plus grandes entreprises cotées en bourse, des success stories. Ce sont des sources intarissables de leçons et d’enseignements précieux.

12-L’action surpasse toujours l’inaction

Agissez maintenant !


Ce qu’il faut retenir

Peu de livres auront autant d’impact sur votre vie que Père riche Père pauvre de Robert Kiyosaki. C’est un livre qui parle principalement de comptabilité, et qui explique le principe très simple et on ne peut plus facile à appliquer pour investir, devenir riche et atteindre la liberté financière. Principe appliqué par tous les riches de ce monde.

Lorsque j’ai commencé à lire les premières pages du livre Père riche, Père pauvre de Robert Kiyosaki, j’ai pleuré, et me suis dit « mon dieu, pourquoi n’ai-je pas lu ce livre il y a 20 ans ?! »

Je peux dire de manière un peu plus personnelle que j’ai reconnu mon propre père en lisant les passages sur le père pauvre de Robert, même état d’esprit, mêmes répliques.

Depuis ce jour ma vie n’a plus été la même, ça a chamboulé mes croyances et ma façon de penser.

Ce livre m’a littéralement fait sortir des ténèbres et m’a montré la lumière. Grâce à Père riche, Père Pauvre j’ai compris comment font les riches pour devenir riches ! J’ai appris à faire la différence entre un actif et un passif.

Et pire encore, et c’est ça qui a bouleversé ma vie, j’ai appris la notion d’indépendance financière. Oui ! Ça existe ! C’est possible ! Depuis, c’est devenu une obsession, ma seule et unique raison de vivre.

C’est à ce moment que j’ai commencé mon éducation financière. Je suis devenu investisseur immobilier, et commencé à me créer des sources de revenus en plus. Ça n’a pas été facile, je me suis cassé la gueule, j’ai fait des erreurs, mais j’avance doucement et surement.

J’ai lu Père pauvre de Robert Kiyosaki en mars 2018. En mars 2020 je suis devenu indépendant financièrement ! Je suis loin d’être millionnaire, mais j’ai atteint ce premier objectif, et je continue d’avancer !

Quelques citations tirées du livre Père riche, Père pauvre de Robert Kiyosaki

“Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour l’argent. Les riches font en sorte que l’argent travaille pour eux. ”

“Les employés travaillent dur de manière à ne pas se faire virer, et les propriétaires paient juste assez pour qu’ils ne quittent pas leur emploi. ”

“L’échec fait partie du processus de réussite. Les personnes qui évitent l’échec évitent également le succès. ”

“La principale différence entre les riches et les pauvres, c’est la façon dont ils gèrent la peur.”

“Une personne peut être très instruite, réussir professionnellement et être analphabète sur le plan financier. ”

“L’ampleur de votre succès est mesurée par la force de votre désir, la taille de votre rêve, et comment vous gérez la déception en cours de route. ” 

“La différence entre les riches et les pauvres, c’est la façon dont ils utilisent leur temps.”

“La philosophie des riches et des pauvres est la suivante : les riches investissent leur argent et dépensent ce qui reste. Les pauvres dépensent leur argent et investissent ce qui reste. ”

“Les rêveurs ne rêvent que de leurs rêves, et les riches créent des plans et construisent des ponts pour leurs rêves.”


Ma note : 4,5/5

Note : 4.5 sur 5.

Les points forts du livre Père riche, père pauvre :

  • Bestseller mondial qui a inspiré des milliers de personnes à quitter la « Rat Race » pour devenir entrepreneurs. (Ça a été le cas pour moi !)
  • Concept original bien que reflétant la réalité de la vie de l’auteur, deux pères, deux visions diamétralement opposées sur l’argent et l’entreprenariat.
  • un livre de comptabilité facile à comprendre, expliquant clairement et simplement les bases de l’enrichissement.
  • Véritable leçon de vie, ce livre apprend en quelques lignes ce que des années de scolarité n’apprennent pas.

Les points faibles du livre Père riche, père pauvre:

  • L’auteur inculque l’éducation financière, mais certains domaines comme l’entreprenariat ou l’immobilier ne sont pas expliqués plus en profondeur, considérant que son livre est plus un outil de motivation qu’un guide financier.
  • Certaines lois et pratiques notamment en fiscalité et comptabilité sont propres aux états unis et ne s’appliquent pas ici en France même si le principe ou l’idée est correctement véhiculé.

Si vous avez lu le livre Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki, quelle note lui donneriez-vous ? Dites-le moi dans les commentaires.

Si vous avez aimé cette chronique, ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires, et de le partager sur les réseaux sociaux.

Je vous dis à très bientôt sur mon blog « Des livres pour réussir » pour de nouvelles chroniques et résumés de livres.

Azeddine.

Lire plus de commentaires sur Amazon concernant le livre “Père riche, Père pauvre” de Robert Kiyosaki.

Acheter le livre Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki sur Amazon

Vous pouvez également vous procurer le livre Père Riche Père Pauvre de Robert Kiyosaki au format Kindle sur Amazon

Si vous voulez faire des économies et améliorer votre anglais, vous pouvez vous procurer la version originale du livre Rich Dad, Poor Dad de Robert Kiyosaki sur Amazon

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! 🙂
E-BOOK-comment-prendre-sa-retraite-à-40-ans-en-10-étapes

Recevez gratuitement mon livre :

Laissez moi juste votre prénom et votre email pour que je vous envoie gratuitement mon E-BOOK

"10 ÉTAPES POUR PRENDRE VOTRE RETRAITE À 40 ANS"

Vous y découvrirez comment:

- Prendre votre retraite avant vos 40 ans.

- Créer des Actifs, et multiplier vos sources de revenus.

- Appliquer des méthodes simples et efficaces.

- Avoir un salaire confortable sans travailler, au lieu de travailler pour un maigre salaire.

- Avoir du temps libre, et profiter de vos proches.


Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à devenir une meilleur personne, réussir, multiplier vos sources de revenus, et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Voir les mentions légales complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Lisez mes derniers articles. Ou découvrez tous mes articles, et ma sélection de livres dans toutes les catégories.

Comment lire plus vite ?

Comment lire plus vite ?

Comment lire plus vite ? 5 techniques efficaces pour augmenter sa vitesse de lecture Et si lire beaucoup plus vite vous permettait de gagner plus de...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
E-BOOK-comment-prendre-sa-retraite-à-40-ans-en-10-étapes

Vous êtes libre de recevoir le livre

"10 ÉTAPES POUR PRENDRE VOTRE RETRAITE À 40 ANS"